About

À propos

de Stories of Change

© Jonathan Rashad

Stories of Change est une ode à l’authenticité dans le storytelling visuel. Il nous offre une perspective intime sur la vie quotidienne dans les pays d’Afrique du Nord – l’Algérie, l’Égypte, la Libye, le Maroc et la Tunisie – à travers le regard d’un groupe de photojournalistes et de vidéographes de la région, ayant tous participé au programme de formation Reporting Change organisé par la World Press Photo Academy en 2012 et en 2014.

Les ateliers de Reporting Change ont conduit à deux productions : un livre et cette expérience en ligne. Les histoires visuelles qui en sont issues visent à remettre en question les perceptions de la région et à donner un éclairage sur des questions et des vies d’individus qui auraient pu autrement nous échapper. Il s’agit d’une vision de l’intérieur d’une partie du monde rarement hors du champ médiatique, mais qui fait souvent l’objet d’un traitement unidimensionnel, de nature à faire les gros titres.

Les productions ne rendent pas seulement des histoires plus visibles, mais soulignent le travail des narrateurs eux-mêmes. En ligne, en plus des biographies des journalistes, vous pourrez les suivre en direct par le biais de leurs réseaux sociaux. Une chronologie visuelle des événements les plus importants de ce qu’on appelle le ‘Printemps arabe’ en fait partie, avec des liens vers des blogs (vidéo) qui donnent les réactions de la population à l’époque des faits.

Le livre Stories of Change est disponible en librairie et dans la boutique en ligne de World Press Photo en anglais et en allemand. La production en ligne est également disponible en anglais et en arabe en plus du français

L’exposition

Stories of Change est également disponible comme une exposition itinérante. En Décembre et Novembre 2014, Stories of Change a été exposée au CIC, au Caire et á La Maison de l’ Image á Tunis. Jusqu’á 31 Mai, l’exposition a lieu á Humanity House á La Haye.

Si vous avez intérêt à louer l'exposition, contactez s’il vous plait: Rebecca@worldpressphoto.org

  • Exhibition1
  • Exhibition2
  • Exhibition3
  • Exhibition4

© Rebke Blokke, Rebecca Simons

Rédacteurs en chef

Rebecca Simons, Reem Saouma

Conseiller éditorial

Kari Lundelin

Concept et développement en ligne

Par Vignette Interactive

Matt Ford, Jakub Krcmar — Vignette Interactive
David Kadlec — SuperKoderi
Piotr Jurczynski, Magdalena Sitarek — Netguru

Recherche chronologies

Asmara Pelupessy, Oualid Khelifi, Reem Saouma

Textes

Rodney Bolt

Traductions

Hassnae Bouazza, Abdellah Bouazza
Armelle Desmarchelier — Evergreen Coummunications
C.S.D. Krätke-Plard — ALIAS Vertaalbureau
Vertaalbureau Perfect

Sous-titres

Ali Dahmani & Claude Heurtaux — YLF-Vertalingen

Identité visuelle Reporting Change

Kummer & Herrman

Remerciements à

Agence France Presse, Reuters, Anadolu Agency, The Associated Press, Getty Images

Tous les droits des photographies sont détenus par les photographes.

À propos

de Reporting Change

© Abdellah Azizi

Le contexte

Les soulèvements populaires qui ont embrasé l’Afrique du Nord et le Moyen Orient depuis 2010 figurent parmi les événements les plus photographiés de l’histoire récente. Les gens dans les rues ont utilisé leurs téléphones portables pour enregistrer les incidents dont ils étaient témoins. Les journalistes locaux, des équipes de cameramen et des photographes freelance de la planète entière ont consigné les développements jour après jour.

Notre perception de ce que nous avons ensuite appelé le Printemps arabe est marquée par des images dramatiques : des manifestants affrontant les forces de la sécurité sur la place Tahrir au Caire ; des rebelles prenant d’assaut l’enceinte du colonel Kadhafi à Tripoli ; d’anciens dictateurs tués ou jugés. Des changements majeurs dans les relations de pouvoir ont eu lieu dans certains pays ; d’autres sont confrontés à des difficultés d’ordre local ou découlant de la crise économique mondiale. Nombre des questions ayant attisé les soulèvements restent irrésolues, à l’instar du niveau élevé du chômage des jeunes, des droits des femmes et de l’augmentation du coût de la vie. Mais à quel point connaissons nous la région au-delà des manchettes de journaux ? Que se passe-t-il vraiment dans les maisons des gens et dans les rues de la ville ? Qu’est-ce qui les inquiète ou les fait rêver ?

En février 2012, World Press Photo et Human Rights Watch ont reçu une subvention de la loterie néerlandaise des codes postaux (Nationale Postcode Loterij) pour une initiative conjointe intitulée Reporting Change (Rapporter le changement). L’objectif des deux organisations était de rendre compte des transitions démocratiques en Afrique du Nord et de les soutenir. Human Rights Watch par le biais de la recherche et de la défense des droits et World Press Photo par le biais de la formation au journalisme visuel.

Reporting Change est un programme commun de World Press Photo et de Human Rights Watch. Le projet a pu voir le jour grâce à une subvention de la Loterie néerlandaise des codes postaux

Humans Rights Watch

Nationale Postcode Loterij

Les ateliers

De 2012 à 2014, dans le cadre de son initiative de formation en Afrique du Nord, la World Press Photo Academy a organisé une série d’ateliers au Caire, à Casablanca et à Tunis. Les photographes et les rédacteurs de la région ont travaillé ensemble avec des formateurs ayant une expérience internationale. Les programmes allaient d’une formation aux compétences techniques de base au storytelling. Une série d’ateliers pour journalistes multimédias a commencé parallèlement à l’automne 2013.

L’objectif global des ateliers de Reporting Change était double : former une communauté de journalistes visuels solide, professionnelle et plus autonome, et documenter et exposer un point de vue local sur les changements survenant dans toute l’Afrique du Nord. Le projet a offert aux photojournalistes une opportunité unique de se mettre en relation dans la région avec des collègues partageant les mêmes idées. Dans une zone où les stéréotypes peuvent être très ancrés, les rencontres et les ateliers ont contribué à briser des idées préconçues et ont procuré un environnement sain pour réfléchir, comparer et apprendre.

En plus des ateliers, la World Press Photo Academy a mis en place une plate-forme d’apprentissage en ligne, Connected Learning platform, où le matériel de formation gratuit est partagé en ligne avec les fans.

Coordinatrice du projet

Eefje Ludwig

Chefs de projet

Barbara Chalghaf
Joyce Lagerweij

Assistante de projet

Marieke Bijster

  • Atelier de formation des formateurs

    Participants

    • Myriam Abdelaziz, Égypte, photographe
    • Louiza Ammi Sid, Algérie, responsable du service photo, Liberté Algeria
    • Nadia Benchallal, Algérie/France, photographe
    • Hamideddine Bouali, Tunisie, photographe et enseignant
    • Ahmed Hayman, Égypte, photographe, Al-Masry Al-Youm
    • Naïma Kaddour, Algérie/France, ancien éditeur photos chez Magnum Photos, chef de projet photographie freelance
    • Mohamed Messara, Algérie, photographe, EPA
    • Khalil Nemmaoui, Maroc, photographe
    • Amel Pain, Algérie, chef de la section Moyen Orient, EPA
    • Kismet El Sayed, Égypte, photographe/producteur, Seera

    Training of trainers

    De gauche à droite: Mohamed Messara, Eefje Ludwig (WPPh), Amel Pain, Barbara Chalghaf (WPPh), Naïma Kaddour, Nadia Benchallal, Louiza Sid Ammi, Ahmed Hayman, Kismet El Sayed, Myriam Abdelaziz, Joyce Lagerweij (WPPh), Khalil Nemmaoui, Hamideddine Bouali.

    © Ahmed Hayman

  • Ateliers compétences de base

    Comité de sélection

    • Cédric Gerbehaye, Belgique, photographe, Agence Vu
    • Rena Effendi, Azerbaïdjan, photographe
    • Peter Dejong, Pays-Bas, photographe en chef, The Associated Press

    Formateurs

    • Myriam Abdelaziz, Égypte/France
    • Nadia Benchallal, Algérie/France
    • Naïma Kaddour, Algérie/France
    • Mohamed Messara, Algérie
    • Khalil Nemmaoui, Maroc
    • Amel Pai, Algérie/Égypte

    Participants

    • Akram Adem, Libye
    • Ibrahim Al Agouri, Libye
    • Mohamed Alalem, Libye
    • Abdellah Azizi, Maroc
    • Sophia Baraket, Tunisie
    • Hichem Bekhti, Algérie
    • Sabrina Belkhouja, Tunisie
    • Mehdi Bennaceri, Maroc
    • Billel Bensalem, Algérie
    • Zied Ben Romdhane, Tunisie
    • Arslane Bestaoui, Algérie
    • Ramzi Boudina, Algérie
    • Amine Boussoffara, Tunisie
    • Abdullah Doma, Libye
    • Nader ElGadi, Libye
    • Karim Fezzazi, Maroc
    • Yassine Gaidi, Tunisie
    • Ali Garboussi, Tunisie
    • Wassim Ghozlani, Tunisie
    • Joelle Gueguen, Maroc
    • Selim Harbi, Tunisie
    • Rabii Kalboussi, Tunisie
    • Mohamed Kaouche, Algérie
    • Amine Landoulsi, Tunisie
    • Abdurrauf Madi, Libye
    • Jean Madeyski, Maroc
    • Joseph Ouechen, Maroc
    • Shahrazed Ratni, Algérie
    • Moulay Mhamed Saadi, Maroc
    • Boussaada Safa, Tunisie
    • Douraïd Souissi, Tunisie
    • Zoubeir Souissi, Tunisie
    • Imane Tirich, Maroc
    • Gabous Yahya, Tunisie
    • Fayssal Zaoui, Maroc
    • Billel Zehani, Algérie

    Basic skill

    Rangée arrière de gauche à droite: Rabii Kalboussi, Ramzi Boudina, Billel Bensalem, Fayssal Zaoui, Naima Kaddour (trainer), Barbara Chalghaf (WPPh), Imane Tirich, Said Chitour (fixer), Khalil Nemmaoui (trainer), Yassine Gaidi, Arslane Bestaoui.

    Première rangée de gauche à droite: Yahya Gabous, Mohamed Kaouche, Joseph Ouechen.

    © Eefje Ludwig

  • Ateliers de storytelling

    Comité de sélection

    • Yuri Kozyrev, Russie, photographe, NOOR et magazine Time
    • Michket Krifa, France, commissaire d’exposition indépendante, auteur et consultante pour les arts visuels au Moyen Orient et en Afrique
    • Meaghan Looram, États-Unis, rédacteur en chef adjoint de la photographie, The New York Times

    Formateurs

    • Magdalena Herrera, France/Cuba, directrice de la photographie, Geo France
    • Jenny Smets, Pays-Bas, directrice de la photographie, Vrij Nederland
    • Donald Weber, Canada, photographe, VII Photo Agency
    • Michael Zumstein, France, photographe, Agence Vu

    Participants

    • Mohamed Alalem, Libye
    • Mohamed Ali Eddin, Égypte
    • Roger Anis, Égypte
    • Omnia Arfin, Égypte
    • Sophia Baraket, Tunisie
    • Sabrina Belkhouja, Tunisie
    • Zied Ben Romdhane, Tunisie
    • Arslane Bestaoui, Algérie
    • Amine Boussoffara, Tunisie
    • Nader ElGadi, Libye
    • Joëlle Gueguen, France
    • Ahmed Hayman, Égypte
    • Virginie Hoang Nguyen, Belgique
    • Mohamed Kaouche, Algérie
    • Mahmoud Khaled, Égypte
    • Amine Landoulsi, Tunisie
    • Jean Madeyski, France
    • Joseph Ouechen, Maroc
    • Jonathan Rashad, Égypte
    • Amru Salahuddien, Égypte
    • Zara Samiry, Maroc
    • Douraïd Souissi, Tunisie
    • Gabous Yahya, Tunisie

    Storytelling

    À partir du haut, de gauche à droite:
    Jean Madeyski, Joseph Ouechen, Virginie Nguyen Hoang, Douraïd Souissi
    Joelle Gueguen, Jenny Smets (trainer), Nader ElGadi, Eefje Ludwig (WPPh)
    Roger Anis, Mohamed Kaouche, Sabrina Belkhouja, Jonathan Rashad, Mohammed Ali Eddin, Joyce Lagerweij (WPPh)

    © Michael Zumstein

  • Atelier subventions

    Formateurs

    • Magdalena Herrera, France/Cuba, directrice de la photographie, Geo France
    • Jenny Smets, Pays-Bas, directrice de la photographie, Vrij Nederland

    Participants

    • Mohamed Alalem, Libye
    • Mohamed Ali Eddin, Égypte
    • Roger Anis, Égypte
    • Zied Ben Romdhane, Tunisie
    • Arslane Bestaoui, Algérie
    • Amine Boussoffara, Tunisie
    • Nader ElGadi, Libye
    • Ahmed Hayman, Égypte
    • Mahmoud Khaled, Égypte
    • Zara Samiry, Maroc

    Grants

    Rangée arrière de gauche à droite: Roger Anis, Amine Boussoffara, Ahmed Hayman

    Première rangée de gauche à droite: Mohamed Ali eddin, Zied Ben Romdhane, Nader ElGadi, Jenny Smets (trainer), Zara Samiry, Magdalena Hererra (trainer), Mohamed Alalem, Arslane Bestaoui

    Absents de la photo: Mahmoud Khaled

    © Co de Kruijf / Hollandse Hoogte

  • Ateliers multimédias

    Comité de sélection et formateurs

    • Matt Ford, États-Unis, Directeur médias interactifs et cofondateur de Vignette Interactive
    • Cedric Gerbehaye, Belgique, photographe, Agence Vu
    • D J Clark, Royaume-Uni, producteur multimédia, CCTV

    Participants

    • Abdellah Azizi, Maroc
    • Mosa’ab Elshamy, Égypte
    • Inas Gohar, Égypte
    • Sélim Harbi, Tunisie
    • Eman Helal, Égypte
    • Virginie Hoang Nguyen, Belgique
    • Mohamed Hossam Eldin, Égypte
    • Oualid Khelifi, Algerie
    • Muhannad Lamin, Libye
    • Hassan Ouazzani, Maroc

    Multimedia

    Rangée arrière de gauche à droite: Muhannad Lamin, Cédric Gerbehaye (trainer), D J Clark (trainer), Oualid Khelifi, Matt Ford (trainer), Mohamed Hossam, Serdar Darendeliler, Inez Heeremans (WPPh), Refik Akyuz (GAPO).

    Rangée du milieu de gauche à droite: Sélim Harbi, Abdellah Azizi, Mosa’ab Elshamy, Eman Helal, Rebecca Simons (WPPh), Barbara Chalghaf (WPPh).

    Première rangée de gauche à droite: Hassan Ouazzani, Inas Gohar, Virginie Hoang Nguyen, Reem Saouma (WPPh), Eefje Ludwig (WPPh).

    © Korhan Karaoysal

À propos

de la World Press Photo Academy

© Abdellah Azizi

La World Press Photo Academy vise à mettre en valeur les talents et à nourrir la passion des photojournalistes qui racontent des histoires remarquables – des histoires qui peuvent nous ouvrir les yeux et inspirer une meilleure compréhension du monde qui nous entoure. L’Académie contribue à mettre en lumière ces histoires en formant les photojournalistes, en leur donnant les moyens de s’exprimer et en les mettant en relation avec d’autres pour qu’ils puissent faire profiter le monde de leurs histoires.

Cela est fait par le biais d’activités telles que la masterclass de Joop Swart, des ateliers dans des régions où l’accès à la formation est limité et des événements qui permettent aux professionnels de nouer des contacts, de s’y exprimer et de partager leurs opinions. Un programme de publication aide à communiquer un photojournalisme inspirant aux professionnels comme au grand public.

La fondation World Press Photo s'engage à développer et à faire progresser des normes élevées en matière de photojournalisme et de documentaires dans le monde entier. Son objectif est de générer un large intérêt auprès du public etd'amener à apprécier le travail des photographes et d’autres journalistes visuels ainsi qu’à encourager l'échange libre d'informations. Les activités comprennent l'organisation de concours de photojournalisme et multimédias ainsi que d'expositions à l’échelle internationale. Les programmes de la World Press Photo Academy visent à stimuler des standards élevés dans le domaine du journalisme visuel au moyen de projets de formation, de bourses et de diverses publications. World Press Photo est une organisation indépendante et sans but lucratif, basée à Amsterdam où elle a été fondée en 1955.

World Press Photo
Jacob Obrechtstraat 26
1071 KM Amsterdam
The Netherlands

Tel. +31 20 676 6096
Fax +31 20 676 4471

office@worldpressphoto.org

Directeur général

Lars Boering

Worldwide partners
World Press Photo bénéficie du soutien de la Dutch Postcode Lottery et est parrainée dans le monde entier par Canon.

Nationale Postcode Loterij

Canon