La vie dans la Cité des morts

La nécropole el-Arafa au Caire, connue comme la Cité des morts, est aussi celle de beaucoup de vivants. Des dizaines de milliers de personnes ont installé leurs maisons dans des mausolées et parmi les tombes.

Voir reportage

A propos

Agrandir la carte

Masquer la carte

La vie dans la Cité des morts

La nécropole el-Arafa au Caire, connue comme la Cité des morts, existe depuis environ 700 ans et fait toujours office de cimetière. À peu près un million de personnes y ont été enterrées au cours des siècles. Et des dizaines de milliers de gens – personne ne sait exactement combien – vivent aujourd’hui dans le cimetière. Dans la capitale égyptienne surpeuplée, cela fait plusieurs générations que des familles ont élu domicile à la Cité des morts

Les tombes de la Cité des morts sont dans des enceintes fortifiées. Des escaliers couverts, un pour les hommes et un pour les femmes, descendent dans les cryptes et des passages étroits desservent les enceintes. Au-dessus du sol, dans certaines enceintes, les gens ont érigé des maisons ordinaires ; d’autres vivent parmi les tombes. L’eau courante et un système d’évacuation des eaux usées ont été installés dans la nécropole, mais leur accès est limité. De nombreuses familles sont logées à l’étroit dans des maisons d’une pièce ou deux. Mais dans la ville trépidante et grouillante d’activités du Caire, la Cité des morts est un havre de sérénité.

Lire la suite