Le royaume de Maryam

Maryam, divorcée et mère de jumeaux, dirige la compagnie d’assurances familiale tout en menant une vie sociale active. Elle fait partie d’une classe moyenne marocaine aisée en plein essor qui établit de nouveaux codes de conduite.

Voir reportage

A propos

Agrandir la carte

Masquer la carte

Le royaume de Maryam

En dépit d’une conjoncture internationale morose au début des années 2010 et d’une situation politique intérieure perturbante, l’économie marocaine poursuit une évolution amorcée au début du siècle. Parmi les grandes tendances : une moindre dépendance vis-à-vis de l’agriculture et une diversification progressive dans d’autres secteurs. Les plus gros bénéficiaires de ces changements sont les propriétaires immobiliers et les grands investisseurs dans le tourisme ou l’industrie. Le Maroc connaît une brusque explosion des fortunes individuelles. Sa classe moyenne est en plein essor, mais a souffert ces dernières années de la hausse des prix des produits de première nécessité. Par ailleurs, la richesse la plus importante est concentrée entre les mains de vieilles familles disposant de puissants contacts et de nouveaux riches ayant de bonnes relations. Une nouvelle classe de privilégiés s’arroge les rênes de la consommation, instaure de nouveaux codes de conduite et arbore les symboles de la réussite tout en changeant les valeurs traditionnelles dans un royaume où le statut social était autrefois fondé sur des coutumes ancestrales.

Lire la suite