Les scouts à la rescousse

Le mouvement scout est actif en Libye depuis 1954 et a joué un rôle important au secours (bénévole) des villes pendant la révolution. Ils sont également un gage d’espoir pour l’avenir.

Voir reportage

A propos

Agrandir la carte

Masquer la carte

Les scouts à la rescousse

Le mouvement scout débuta en Libye en 1954. C’est donc l’une des plus anciennes organisations du pays. Le mouvement survécut même durant les 42 ans de dictature du colonel Kadhafi (lui-même brièvement scout dans sa jeunesse). À une époque où il était presque impossible de former une organisation, car elle aurait pu passer pour un noyau d’opposition, les scouts survécurent en restant discrets et en adoptant une attitude apolitique. De nombreux parents voyaient dans le scoutisme une alternative plus attirante que les sections des comités révolutionnaires de Kadhafi pour la jeunesse. Peu à peu, l’organisation prit son essor. Aujourd’hui, la Libye compte plus de 14 000 scouts et guides.

Pendant la révolution, les scouts eurent un rôle de premier plan dans des villes au cœur du conflit telles que Misrata et Benghazi. Ils furent agents de police réglant la circulation aux croisements dévastés, bénévoles dans des hôpitaux de campagne, ils nettoyèrent les rues, aidèrent à distribuer des aliments et des médicaments, donnèrent du sang, aidèrent à trouver un toit pour les réfugiés, enlevèrent les éclats d’obus des pistes d’aéroport et même nettoyèrent les cadavres. Les forces de police étaient démantelées et l’armée rebelle dans le chaos, mais les scouts restèrent incontestablement les seules forces en uniforme disciplinées dans la Lybie orientale libérée.

Lire la suite