À contre-sens

Les études traditionnelles mettent l’accent sur la migration du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne vers l’Europe. Cette histoire examine le mouvement du Nord vers le Sud, comme par exemple d’Espagne et de France vers le Maroc.

Voir reportage

A propos

Agrandir la carte

Masquer la carte

À contre-sens

Les études traditionnelles de migration contemporaine tendent surtout à se concentrer sur l’afflux de gens d’Afrique subsaharienne et du Maghreb en Europe. Rares sont celles qui se penchent sur la migration dans la direction opposée, d’Europe vers des pays qui pourraient présenter un défi aux candidats à l’exil. Cependant, compte tenu de la crise économique à partir de 2008 et du changement d’équilibre des économies locales, de plus en plus d’Européens décident de s’embarquer dans cette aventure, en quête d’une nouvelle terre promise, afin d’échapper au chômage ou tout simplement pour donner une nouvelle impulsion à leur carrière. Dans un renversement du courant migratoire historique Sud-Nord, de nombreux jeunes gens, d’Espagne et de France en particulier, cherchent leur bonheur au Maroc.

Lire la suite